Gambie : Pour éviter la ruine, Barrow renoue avec African Petroleum

0

Inquiet de l’arbitrage potentiellement risqué avec le pétrolier, Banjul n’a d’autre choix que de négocier.

Après plusieurs semaines de pourparlers, les autorités gambiennes ont finalement obtenu, le 7 juin, la reprise des négociations avec la junior britannique African Petroleum (AP) et le gel temporaire de l’arbitrage lancé au Cirdi.

Fondée par le magnat australien Frank Timis, AP avait lancé l’offensive devant cette institution en octobre 2017, estimant que ses blocs A1 et A4 en Gambie lui avaient été indûment retirés lors de l’arrivée au pouvoir du président Adama Barrow. Or, ce dernier n’a aucune assurance d’obtenir gain de cause à l’issue de cette procédure coûteuse et cherche, depuis le début de l’année, à obtenir une solution à l’amiable via son ministre de la justice Abubacarr Marie Tambadou, en charge du dossier.

L’arbitrage entrave par ailleurs le processus de revente des deux blocs, aucun major n’étant prêt à investir sur ces périmètres tant qu’une procédure judiciaire est en cours.

Malgré l’intérêt qu’ont manifesté certaines compagnies, dont Woodside Energy et Tullow Oil, pour certains blocs, le ministère du pétrole n’a cessé de repousser la date butoir de l’appel d’offres, clôturé officiellement le 18 février (AEI n°812).

Source : https://www.africaintelligence.fr/lae/reseaux-d-affaires/2018/06/19/pour-eviter-la-ruine-barrow-renoue-avec-african-petroleum,108314116-art

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here