Malgré la découverte récente de l’esclavage en Libye, les prisons libyennes sont toujours remplies d’africains voire de sénégalais. Et parmi ceux-là il y a plusieurs ressortissants de la région de Kolda.

L’information nous a été donnée via le réseau social WhatsApp par Sadio Baldé. L’ancien chauffeur du Sous-Préfet de Saré Bidji qui est aujourd’hui en Libye a passé six mois dans la prison de Guiryane situé à 80 kilomètres de Tripoli. N’eut été le paiement de 400 mille francs CFA par un membre de sa famille, il serait toujours en taule. « J’ai été emprisonné pendant six mois fermes et j’ai payé 400 mille francs pour ma liberté. Je connais des koldois qui ont fait plus d’une année de prison. Et leurs parents ne savent même pas ce qu’ils sont en train de vivre », a t-il révélé.

Avant d’ajouter: « La prison la plus horrible en Libye est celle de Guiryane. Elle est située à 80 kilomètres de la capitale. J’y ai connu plusieurs fils du Fouladou. Des habitants de Médina Gounass, de Vélingara, de Kolda. Même si j’ai eu la chance de sortir j’arrive pas à manger ni à dormir quand je pense à ces compatriotes qui souffrent encore dans ce calvaire ».

Sadio Baldé invite toutes les autorités du pays notamment celles de la région de Kolda à trouver une solution à cette problématique. Car dit-il sa seule volonté est de rentrer au Sénégal. « L’ambition de tout jeune quittant son pays pour l’étranger c’est de réussir pour soutenir ses parents. Mais si ce sont nos parents qui doivent nous envoyer de l’argent pour nous sortir d’une situation difficile, c’est pitoyable.

Nous demandons à nos autorités surtout notre ministre Abdoulaye Bibi Baldé de nous aider à rentrer au pays. Notamment les prisonniers car étant plus en danger ils méritent d’être aidés en priorité avant nous autres qui sommes libres », a t-il conclu.

Djiba DIAO (stagiaire)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here