Les segments de la gestion des déchets invités à l’union

 « La gestion rationnelle des déchets constitue un défi majeur pour améliorer notre cadre de vie, une réflexion autour de la lutte contre la pollution plastique pour en définitive mettre en place une démarche participative suivant un cadre approprié de gestion des déchets solides » est nécessaire, a laissé entendre Abdoulaye Kama, directeur régional de l’Unité de coordination et de gestion des déchets (Ucg) de Kaolack (centre).

Kama qui a souligné la nécessité d’associer tous les segments de la société dans la gestion des déchets intervenait mardi 5 juin lors de la cérémonie marquant la Journée mondiale de l’environnement à Kaolack. Il a salué à l’occasion l’engagement des autorités municipales et des services techniques régionaux dans la gestion de déchets par le bais d’appuis à des structures de lutte contre leur prolifération.

L’adjoint du gouverneur de la région de Kaolack chargé du développement, de même que les autorités préfectorales et municipales ainsi que divers autres acteurs étaient présents à cette cérémonie portant sur le thème : « Combattons la pollution plastique ».

« Pour être en phase avec cet objectif, l’Unité régionale de coordination des déchets solides a misé sur les infrastructures de gestion des déchets solides de nouvelle génération pour assurer une meilleure gestion », a rappelé Abdoulaye Kama, en marge de la manifestation organisée à la mairie de Kaolack.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here