Transport urbain à Kolda : Kamor Dianté relève quelques difficultés

0

Le GIE Serigne Sané chargé de l’exploitation des minibus a démarré officiellement ses activités ce samedi 2 juin. Le président Kamor Dianté en a profité pour faire face à la presse. C’est pour partager sur les points à améliorer afin de permettre une bonne mise en œuvre de ce projet d’amélioration de la mobilité urbaine dans Kolda.

Selon M Dianté, son GIE se trouve aujourd’hui confronté à un problème de parking pour y immobiliser les véhicules pendant la nuit. Il rappelle que l’espace se trouvant en face de l’hôtel de ville avait été retenu pour cela. Cependant, la mairie qui ‘s’était engagée à dessoucher ce lieu, ne s’est pas encore exécutée, a-t-il souligné

La sécurité des véhicules reste aussi une préoccupation. Pour M Dianté, ce serait très risqué pour les opérateurs de garder chez eux ces véhicules qui leur ont coûté « 30 millions l’unité ». Autre préoccupation non moins importante, le plan de circulation qui avait fait l’objet d’une rencontre avec le préfet à la date du 23 mai dernier, n’était pas encore mis à la disposition des membres du GIE au moment où se tenait ce face à face avec la presse.

« Ces minibus appartiennent à des koldois »

M. Kamor Dianté a profité de cette tribune pour couper court à une rumeur assez répandue faisant croire que c’est le Ministre Maire Abdoulaye Bibi Baldé qui aurait payé ces véhicules pour les distribuer aux différents quartiers de la ville. Il n’en est rien, a expliqué le Président du Gie Serigne Sané. Qui précise dans la foulée : « Ces minibus appartiennent à des koldois. Ces véhicules ne sont ni pour Abdoulaye Bibi Baldé, ni pour Macky Sall ». Avant de poursuivre que « l’Etat est en train de mettre en oeuvre un projet de modernisation du transport dans les villes. Des koldois ont cru à ce projet, ils ont mis la main à la poche et avec l’encadrement et l’appui des autorités, ils ont pu acquérir ces véhicules ».

A en croire le Président Dianté, les opérateurs qui ont permis la mise sur pied de ce projet sont « au nombre de 15 fils de Kolda dont 4 dames et 11 hommes ».

Il conclut ce point de presse par des remerciement à l’endroit des personnalités de la ville qui ont accepté contribuer à l’organisation de la journée gratuite de transport, vendredi dernier.

Ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here