Mike Pompeo en Corée du Nord chez Kim Jong Un!

0
In this file photo released by the US Government on April 26, 2018, North Korean leader Kim Jong-Un (R) shakes hands with the former CIA Director, now US Secretary of State, Mike Pompeo in Pyongyang over the 2018 Easter weekend. US President Donald Trump announced May 8, 2018 that Washington's chief diplomat Mike Pompeo was en route to North Korea to prepare for a landmark nuclear summit, as a flurry of diplomacy with Pyongyang at the center gathered pace.Trump and North Korean leader Kim Jong Un are expected to meet later this month or early in June for talks that would have been nearly unthinkable a year ago, when the two mercurial leaders were trading barbs and Pyongyang tested a barrage of missiles. / AFP PHOTO / US Government / HO

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo est arrivé en Corée du Nord, selon des informations fournies mercredi par un pool de journalistes alors que s’intensifient les préparatifs du sommet attendu entre le président Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

M. Pompeo, qui avait rencontré secrètement en avril le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un alors qu’il était encore directeur de la CIA, se trouve à l’hôtel Koryo de Pyongyang pour des entretiens, selon ces informations.

Le président Donald Trump avait annoncé mardi que M. Pompeo était en route pour la Corée du Nord, pour préparer le sommet très attendu que M. Trump doit avoir prochainement avec M. Kim.

La visite de M. Pompeo intervient par ailleurs alors que circulent des rumeurs sur le sort de trois citoyens américains détenus par les autorités nord-coréennes, certaines de ces rumeurs indiquant que ces Américains pourraient avoir été déplacés en vue de leur libération.

Le programme de M. Pompeo pendant son séjour n’a pas été précisé, et on ignore quels interlocuteurs il doit rencontrer. Dans l’avion qui le menait vers la Corée du Nord, M. Pompeo a déclaré à des journalistes qu’il n’était pas sûr de s’entretenir avec M. Kim. « Nous sommes prêts à rencontrer quiconque pourrait s’exprimer au nom du gouvernement nord-coréen », a-t-il dit. Lors de son nouveau déplacement à Pyongyang, cette fois en tant que chef de la diplomatie américaine, M. Pompeo doit aborder de nouveau la question des trois Américains détenus. « Ce serait un beau geste s’ils acceptaient » de les libérer, a-t-il déclaré dans l’avion, tout en précisant ne pas avoir de certitude à ce sujet.

A la Maison Blanche, le président Trump a annoncé qu' »on en saurait bientôt plus » sur le sort de ces prisonniers. (Belga)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here