Mohamed Kane : « Nous ne reconnaissons pas le Mouvement MP 19… »

0

Le Mouvement de soutien au Président Macky Sall MP 19 lancé ce 4 février à Kolda ne fait pas l’unanimité au sein de la section locale de l’APR. Un membre du parti présidentiel,  en l’occurrence Mohamed Kane qui est, par ailleurs, attaché de cabinet du Ministre Abdoulaye Bibi Baldé jette le bébé avec l’eau du bain au feu,  tout en tirant à boulets rouges sur le coordonnateur national dudit mouvement.

« Nous, au niveau de Kolda, nous ne reconnaissons pas le Mouvement MP 19 mis en place par Abdoul Baldé », a fait savoir le jeune Mohamed Kane. Les raisons ? L’attaché de cabinet de Bibi croit dur comme fer que « c’est de l’escroquerie politique ». Escroquerie par laquelle son auteur « Abdoul Baldé cherche à faire croire au Président Macky Sall qu’il est un leader national, ceci pour bénéficier d’une promotion,  alors qu’il n’a aucune base ». « Ça ne marchera pas», a-t-il averti.

Ce jeune militant de la COJER de renchérir : « Abdoul Baldé et sa bande de copains essaient de se démarquer du camp du Ministre Abdoulaye Bibi Baldé auquel nous appartenons tous, pour des intérêts personnels : chercher une promotion ». La preuve, dit-il, « ce lancement est fait sans les ténors de l’APR et les leaders des entités qui composent  la coalition Benno Bok Yakaar. C’est grave et irrespectueux ».

Pour M Kane, « l’heure doit être au renforcement de la dynamique unitaire et à la massification de la coalition de Benno Bok Yakaar pour aller en rangs serrés à la  reconquête de  toutes les localités perdues lors des élections législatives et non à la création tous azimuts de mouvements de soutien inutiles et sans aucun  intérêt politique ». En tout cas, martèle-t-il  « celui qui aime Macky Sall, celui veut le réélire, doit le faire dans la discipline en serrant les rangs de la coalition Benno Bok Yakaar ».

C’est pourquoi, « nous ne n’accepterons pas que ce mouvement soit renforcé au niveau national » a-t-il informé. Car, « c’est une façon d’enterrer politiquement tous ces jeunes leaders qui se sont battus aux côtés de Macky Salla pour son accession à la magistrature suprême ».

Avant d’appeler à « l’unité et à la cohésion dans le camp présidentiel »qui, selon M Kane,  restent la « condition sine qua non pour la réélection du Président Macky Sall en 2019 »

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here