Une député de BBY invite l’opposition au dialogue politique,… malgré Khalifa Sall et Karim Wade

Sira Ndiaye, secrétaire élue à l’Assemblée nationale, est une militante convaincue du dialogue politique. En marge de la Déclaration de politique générale du Premier ministre, Mahammad Dionne, ce mardi, la député de Benno a invité l’opposition à accepter, sans conditions, la main tendue du pouvoir pour des concertations sur le processus électoral.

“Les cas Khalifa Sall et Karim Wade ne devraient même pas être une entrave pour le dialogue national. Le Sénégal dépasse ces personnalités, tranche-t-elle. C’est à nous Sénégalais, la main dans la main, de construire notre cher Sénégal.”
Si elle admet “qu’il y a eu des couacs” lors des dernières législatives, Sira Ndiaye laisse entendre que le meilleur moyen de trouver des solutions aux problèmes relevés, c’est que le pouvoir et l’opposition se retrouvent pour les évoquer.

“Nous reconnaissons ces couacs, mais le plus important, c’est qu’on puisse s’asseoir ensemble autour d’une même table et discuter sur des questions essentielles”, plaide-t-elle.