Vaccination contre la rougeole et la rubéole au Sénégal : Le ministère de la santé vise 95%

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale veut atteindre au moins 95% des enfants ciblés par la campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole qui va démarrer ce lundi sur toute l’étendue du territoire national, a indiqué dimanche à Thiadiaye (Mbour, ouest), Abdoulaye Diouf Sarr.

S’exprimant lors de la cérémonie de lancement de cette campagne, M. Sarr a expliqué qu’elle une population 2 150 000 enfants, soit 95% de la cible.

“Cette ambition a démontré l’engagement du gouvernement à assurer aux enfants Sénégalais, la chance de naître, de vivre et de se développer à l’abri des maladies évitables par la vaccination, a affirmé le ministre de la Santé.

Pour réussir ce pari, a-t-il ajouté, les autorités médicales comptent sur la motivation du personnel de santé et des volontaires, l’implication des élus locaux, des associations à base communautaire, notamment les “Bàjjenu Goxx”, des autorités religieuses, etc.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a rappelé que le gouvernement mène une importante politique de prévention à travers la vaccination contre la rougeole et toutes les maladies infantiles évitables.

Ces actions, à en croire M. Sarr, sont menées conformément à l’ambition du président de la République Macky Sall d'”approfondir et de consolider” la politique d’introduction de nouveaux vaccins, afin de mieux protéger les populations, etc.

D’après lui, le Programme élargi de vaccination (PEV) compte actuellement 13 antigènes dont les 5 ont été introduits entre 2012 et 2016.

En outre, a-t-il fait savoir, la ligne budgétaire destinée chaque année à l’achat des vaccins et consommables du PEV est passée de 977 millions à 3 milliards 177 millions de francs CFA dans la même période. Ces résultats ont été obtenus grâce à un engagement au plus haut niveau en faveur de l’Enfance, a-t-il encore salué.