Gouvernance économique : la BAD accorde un prêt de 20 millions d’euros au Cap-Vert

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) et le gouvernement du Cap Vert ont signé, lundi 6 novembre 2017 à Abidjan, un accord de prêt de 20 millions d’euros destiné à  renforcer l’économie du pays, à travers la mise en œuvre du Programme d’appui à la croissance économique (PACE II).

L’accord de prêt, qui vise notamment à appuyer les efforts du gouvernement dans l’amélioration de la gouvernance des entreprises publiques et du cadre d’investissements publics, a été co-signé par l’ambassadeur du Cap-Vert à Dakar Inacio Rosa de Carvalho et le Directeur général de la Banque africaine de développement (BAD) pour l’Afrique de l’Ouest, Janvier Litsé.

S’exprimant à cette occasion, Son Excellence Rosa de Carvalho, représentant le ministre cap-verdien des Finances, s’est réjoui de la qualité des relations entre la BAD et son pays.

« Les relations excellentes entre la BAD et le Cap-Vert se sont traduites par le financement de plusieurs projets dans des secteurs vitaux de notre économie  », a-t-il souligné.

 Janvier Litsé a, quant à lui,  exprimé la disponibilité de la BAD à demeurer aux côtés du gouvernement du Cap-Vert pour relever le double défi visant à assainir la gestion des entreprises publiques et contribuer à créer les conditions pour l’émergence d’un secteur privé plus dynamique et compétitif à travers un renforcement de l’entreprenariat inclusif.

L’accord de prêt vise également la modernisation du cadre législatif et réglementaire sur les partenariats publics-privé (PPP), l’amélioration de l’environnement des affaires ainsi que la promotion de l’entreprenariat et la formalisation des activités du secteur informel sur la base de la Stratégie nationale de transition de l’économie informelle vers le formel.

Le portefeuille des projets actifs de la BAD au Cap-Vert au 31 octobre 2017 comprend 13 projets nationaux d’un montant total de près de 114 millions de dollars EU (81,57 millions d’Unités de compte), dont un projet dans le secteur de l’énergie, le projet d’extension et de modernisation de l’aéroport de Praia et le projet de parc technologique.

De 1977, date du début de ses opérations au Cap-Vert, à ce jour, la Banque a approuvé un total de 66 opérations (prêts et dons) pour un montant cumulé de plus de 533 millions de dollars EU, soit environ 379,85 millions d’Unités de compte.

Développement, infrastructures, partenariats publics-privés