BFEM 2017 : le CEM de Diankancounda Oguel, capoté !

0

Après l’élémentaire, le phénomène des établissements capotés lors des examens de fin d’année a atteint le moyen dans le département de Kolda. Zéro admis d’office pour le même nombre d’admissibles, c’est le résultat obtenu par le collège de Diankancounda Oguel, village situé dans l’arrondissement de Mampatim, commune du même nom. Les 28 élèves de cet établissement qui ont composé au niveau du jury secondaire logé au lycée de Mampatim sont passés à côté des sujets administrés. Suffisant pour que l’établissement fasse son entrée dans la cour des établissements à hécatombe. Cette contre-performance défraie la chronique en ce moment au Fouladou puisque le phénomène est rare voire inédit de l’avis de bon nombre d’acteurs de l’éducation à Kolda.

Dans ce jury de Mampatim, il y eu pourtant 9 admis d’office contre 14 admissibles sur un effectif de 105 inscrits, a informé le président du jury. Ce qui lui fait dire que son centre pourrait atteindre une performance de 30% en cas de réussite de tous les candidats admissibles.

Au niveau du centre principal de Dabo, 15 élèves ont obtenu le BFEM à l’issue des épreuves du premier groupe et 61 vont au second tour sur 228 candidats  ayant composé. Le nombre de candidats ajournés s’élève à 152. La tendance est presqu’identique à Coumbacara qui a obtenu 2 admis sur 29 candidats ayant pris part à cet examen tandis que 17 élèves vont tenter leur chance à nouveau au second tour. Le village de Thiara avec un effectif de 53 potaches obtient 4 admis d’office contre 8 admissibles.

Les premiers enseignements tirés par les présidents de jury font état de « résultats catastrophiques cette année ». Au niveau de la capitale du Fouladou,  les premiers résultats rendus publics semblent confirmer cette tendance baissière.

ismaila.mansaly@koldanews.com

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here