ÉLECTRIFICATION RURALE : 33 villages de Kolda brandissent le vote sanction

0
95

Le Premier Ministre Boun Abdallah Dione annoncé dans le département Kolda ce weekend risque de trouver sur place une patate chaude. En effet, 33 villages situés aux environs  de la capitale de Kolda menacent de faire vote sanction si ils ne sont pas raccordés à l’électricité. Ils ont organisé une Assemblée Générale suivie d’un point de presse à Faraba dans la périphérie de Kolda ce jeudi 13 juillet pour se faire entendre.

« L’électricité ou le vote sanction lors des prochaines législatives». C’est l’ultimatum lancé par ces villages lors de cette rencontre de Faraba qui a enregistré la présence de nombreux jeunes, des notables et des femmes de ces 33 villages qui  veulent sortir de l’obscurité.

« Depuis plus de 40 ans,  la centrale électrique est implantée dans ce quartier. Mais, le pouvoir n’a jamais pensé à nous raccorder. Nous en avons marre de rester dans le noir. Nous réclamons l’électricité pour nos populations », a déclaré le porte parole de ces villages en colère Mouhamadou Baldé.

A l’en croire « cette situation a trop duré ». Et ces populations ont le sentiment que  le pouvoir actuel les a trompés puisque « lors du conseil des ministres décentralisé tenu à Kolda en avril 2013, le Ministre de l’Energie d’alors avait lancé un projet d’électrification dans  le village de Faraba et a promis par la même occasion le raccordement de ce la localité dans six mois suivants. Mais, la réalité est tout autre. Jusqu’à présent, il n’ya rien », a regretté M Baldé.

C’est pourquoi, martèle-t-l-il, « ces villages qui comptent plus de 10 mille âmes sont dos au mur aujourd’hui. C’est le raccordement au réseau électrique  ou le vote sanction contre Benno Bok Yakar ».

Dans ce sillage, « toutes les dispositions sont prises pour battre campagne contre la coalition présidentielle si rien n’est fait », a-t-il conclu.

ismaila.mansaly@koldanews.com

Laisser un commentaire