Ousmane Mbaye rêve de faire de Dakar la capitale du design

0
5

Depuis 12 ans, les créations du designer sénégalais Ousmane Mbaye s’arrachent partout dans le monde. Mais le maître du fer, du métal, n’oublie pas son pays. Le créateur vient ainsi d’ouvrir une galerie dans son quartier natal à Dakar, un lieu d’échanges et de rencontres. Mais il voit plus grand et rêve d’une grande école de design dans sa capitale.

Meubles, fauteuils, bougeoirs, tables, c’est avec l’élégance et la finesse qui caractérise son travail du métal et du cuivre qu’Ousmane Mbaye présente une partie de ses créations. Cette galerie, ce lieu d’exposition au cœur de son quartier de la médina, c’est une longue attente. « C’était vital d’ouvrir un espace comme ça pour pouvoir montrer aux gens le savoir-faire qui existe ici. Que c’est fabriqué à Dakar et montrer que c’est possible », confie l’artiste.

Cent mètres plus loin, devant le village de pêcheurs de Soumbédioune, Ousmane Mbaye a son atelier. Frigoriste durant 17 ans, c’est toujours ici qu’il conçoit, soude, frappe, tord le métal. C’est ici que tout a commencé. « C’est pour faire comprendre aux gens qu’on n’a pas besoin de grand-chose. Dans mon travail, j’essaye de concentrer en même temps toute mon énergie, tout mon amour et tout mon savoir-faire. »

Et pour sauver cet artisanat, cet art de la création, ce savoir-faire, Ousmane Mbaye souhaite créer une école du design. « Il y a des milliers d’artisans au Sénégal. Maintenant, comment amener de nouvelles idées à la nouvelle génération ? Je me bats pour ça depuis deux ans pour mettre une école sur place et qu’on puisse booster tout le savoir-faire qui existe », ambitionne l’artiste sénégalais.

Si des créateurs, des designers de toute la planète soutiennent ce projet d’école, Ousmane Mbaye attend de son côté un appui, une volonté politique pour avancer.

( Avec RFI )

Laisser un commentaire