France: la fusillade dans un lycée à Grasse a fait huit blessés légers

Huit personnes ont été légèrement blessées, dont trois par des plombs, lors d’une fusillade dans un lycée de Grasse, dans le sud-est de la France, et un élève de 17 ans a été interpellé en possession d’armes dans le cadre de l’enquête, qui ne privilégie pas la piste terroriste.

L’enquête ouverte après la fusillade à Grasse ne s’oriente “pas du tout” sur la voie du terrorisme, a déclaré le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christian Estrosi. La fusillade au lycée Tocqueville de Grasse a fait huit blessés légers, dont trois touchées par des plombs, selon le ministre de l’Intérieur. Les trois personnes blessées par des plombs ont été évacuées vers un établissement hospitalier, tandis que les cinq autres présentent des blessures sans gravité causées par un mouvement de foule, a précisé un porte-parole. Le proviseur de l’établissement compte parmi les blessés, a précisé M. Estrosi, qui s’est rendu sur place. Le suspect interpellé est un élève de 17 ans de cet établissement scolaire de bonne réputation qui pourrait souffrir de “problèmes psychologiques”, selon M. Estrosi. Il était armé d’un fusil, de deux armes de poing et de deux grenades, a-t-on appris de source policière. Le jeune homme paraît avoir agi seul, selon cette source, alors que les enquêteurs avaient initialement émis l’hypothèse d’une seconde personne en fuite. La mairie de Grasse, une ville mondialement connue pour ses parfumeurs, avait dans un premier temps indiqué que “deux élèves” avaient tiré, et laissé entendre que l’un d’eux était toujours en fuite. (Belga)

Like it? Share it!

Leave A Response