Les machines agricoles faciliteront l’implantation des fermes du futur

by Koldanews | mercredi, Mar 1, 2017 | 592 views

Les machines agricoles faciliteront l’implantation des fermes du futur (directeur de cabinet)La mise à disposition de machines agricoles adaptées au sol sénégalais aidera à la réussite du Projet des fermes du futur, initié par l’Etat du Sénégal et permettra de relever le problème d’éducation et de formation des producteurs, a indiqué, mardi à Paris (France), le directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Lamine Lo.

Donnant ses impressions sur le SIMA, le Salon mondial des fournisseurs de l’agriculture et de l’élevage, tenu parallèlement au Salon international de l’agriculture de Paris (SIA), il a estimé que les machines agricoles seraient d’un grand apport dans la duplication au Sénégal de l’exemple des fermes du futur de la Zambie.

“Nous sommes lancés dans ce processus avec l’accompagnement de partenaires sénégalais que sont Cheikh Amar de TSE, représentant du fournisseur Ferguson, et Assane Touré d’Africo”, a dit M. Lo, à la tête de la délégation sénégalaise en visite au SIMA 2017.

“Cette visite est d’autant plus importante que nous sommes dans une phase importante qui consiste à moderniser notre agriculture. Nous travaillons à augmenter la productivité, et la mécanisation est un pilier important”, a arguementé Lamine Lo, accompagné notamment du président directeur général de Tracto servie équipement (TSE), Cheikh Amar, et d’autres producteurs.

“Vos machines nous intéressent à plus d’un titre. Certes, le gouvernement a acquis des machines, mais ce n’est pas suffisant”, a souligné M. Lo qui venait de visiter les stands des constructeurs Massey Ferguson, Kuhn et Berthoud.

Ces constructeurs français ont présenté à leurs visiteurs sénégalais des modèles d’engins de toutes sortes et dimensions, destinés aux producteurs de lait, de viande, pour le labour, l’épandage, les semis et le traitement des cultures, etc.

“Le principe même d’un salon, c’est de rassembler physiquement un maximum de produits innovants, pour permettre aux visiteurs de s’approprier en quelques heures les nouvelles solutions technologiques qui bâtiront leur économie de demain”, a affirmé le président du SIMA, Patrick Pérard, dans une note transmise à la presse.

Selon lui, “l’évolution de la consommation des denrées agricoles, associée aux exigences grandissantes en matière d’environnement, impose des bouleversements technologiques des méthodes de production”.

“De l’efficacité, de la précision, de la connectivité, de la durabilité, voilà ce que nos visiteurs viennent chercher sur le SIMA et voilà ce que nous sommes prêts à leur offrir pour cette nouvelle édition 2017”, a soutenu M. Pérard.

Like it? Share it!

Leave A Response