Le président de la Mauritanie Mohamed Ould Abdel Aziz ignore Adama Barrow et adoube Yahya Jammeh

En voilà un message que la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) pourrait mal interpréter. Alors que les invitations à rendre le pouvoir se multiplient à travers le monde, au sein de la communauté internationale notamment, le président de la République islamique de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, a envoyé un émissaire au président sortant de la Gambie, Yahya Jammeh battu lors du scrutin présidentiel du 1er décembre dernier.

Serait-ce un parti pris dans ce conflit latent né des résultats de la présidentielle, rejetés par Yaha Jammeh ? Ce dernier cherche-t-il des soutiens en vue de se maintenir au pouvoir ?

À en croire ce communiqué rendu public par la State House à Banjul,  » Le Président de la République islamique de Gambie, Son Excellence Cheikh Professeur Alhaji Dr Yahya AJJ Jammeh Babili Mansa, a reçu dimanche un envoyé spécial du Président Mohamed Ould Abdel Aziz de la Mauritanie à la Maison d’État à Banjul. La visite, selon l’envoyé spécial, Moulaye Ould Mohamed Lagdaff, visait à renforcer les liens bilatéraux déjà cordiaux entre la République islamique de Gambie et la République islamique de Mauritanie, renseigne le communiqué publié sur le site e la présidence gambienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here