dimanche, mars 3, 2024

La société civile au chevet des détenus, liste les priorités

Ne ratez pas!

Depuis la minuterie de la prison centrale de rebeuss ou un détenu au nom d’Ibrahima Fall a perdu la vie, les mauvaises conditions des prisons sénégalaises sont mises sous le feu des projecteurs par la presse mais surtout de toute la société civile qui se porte garante des droits des détenus.

Apres un rassemblée refusé par le préfet de Dakar, les organisations des droits de l’homme et la société civile portent le plaidoyer de leur combat aux autorités judiciaires ainsi qu’au gouvernement sur qui ils exigent des doléances pour une meilleure vie carcérale des détenus.

Ainsi mettre fin aux longues détentions, accélérer le processus de réforme du code pénal et du code procédure pénal en renforçant les chambres criminelles, limiter les détentions provisoires à 2 ans, la construction d’une nouvelle prison de 1500 places, porter de 1000 F à 2000 F l’allocation journalière destinée à chaque détenu, recruter plus de magistrats entre autres, constituent les exigences de la société civile envers le gouvernement.

Elle appelle aussi à mettre toute la lumière sur la mort du détenu et ce, en ouvrant une enquête impartiale et éclairer sur les circonstances de l’usage des armes à feu lors de la minuterie de rebeuss ET LISTE  qui pour rappel a fait une quarantaine de blessés dont un mort par balles.

M.G.Baldé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

Emploi des jeunes : le Ministre Moussa Baldé préconise l’auto emploi pour résorber le chômage

Lors de la  cérémonie de remise de financement aux femmes membres des Groupements d'Intérêt Économique (GIE) affiliés au mouvement...

Notre sélection pour vous