dimanche, mars 3, 2024

Daouda Sidibé aux libéraux de Kolda : « Le Pds est très mal placé pour donner une quelconque leçon… »

Ne ratez pas!

Après la récente sortie de Fabouly Gaye et Compagnie qualifiant d’incapable l’actuelle équipe municipale de kolda, la réaction du camp du maire n’a pas du tout tardé. Son premier adjoint est monté au créneau pour rectifier le patron des libéraux .

« Les koldois ne sont pas amnésiques. Le PDS est très mal placé pour donner une quelconque leçon de bonne gouvernance », a fait savoir Daouda Sidibé. A l’en croire, « L’équipe en place est  techniquement qualifiée, intellectuellement compétente et moralement irréprochable. Je défie quiconque de prouver le contraire ».

Se prononçant sur les réalisations de l’actuel pouvoir notamment les promesses faites par le Gouvernement lors du conseil des ministres décentralisés, M Sidibé invite les libéraux à accepter que « le centre délocalisé de l’université Assane Seck qui va faire de Kolda la capitale de la psychologie et des filières agrosylvopastorales ainsi que l’ENO de Kolda et celui de Médina Yoro Foula ne sont pas l’œuvre d’Abdoulaye Wade ». Idem pour « les pistes de production réalisées dans les départements de Kolda, Médina Yoro Foula et Vélingara ».

Sur la coupe abusive de bois, le premier adjoint au maire recadre les libéraux pour leur signifier que « certaines questions ne sont pas à politiser » et que les efforts de l’Etat sur ce problème épineux sont « à saluer ». Selon M Sidibé, « c’est une question d’intérêt national qui n’a pas de couleur politique. Elle mérite et nécessite un sursaut national ». Au sujet de la salubrité, « ceux qui se réveillent à Kolda savent qu’un dispositif est bien en place. Une équipe de 30 membres sillonnent quotidiennement les artères principales de la ville et le marché central » avec des équipements à l’appui : « deux camions, une pelle mécanique, des brouettes, des râteaux » entre autres.

En réponse à la question de l’eau et de  l’électrification des quartiers périphériques, l’adjoint au maire estime qu’on ne peut pas bénéficier de raccordement sans au préalable une attribution de la mairie. Actuellement, la municipalité est en train de régulariser progressivement, a-t-il précisé.

En ce qui concerne la gestion de l’actuelle équipe, M Sidibé déclare à qui veut l’entendre que « le maire n’a rien à cacher ». En atteste sa sortie médiatique après « ses 100 jours à la tête de la mairie ». Avant de préciser que cette équipe ne manque pas de courage puisque « Abdoulaye Bibi Baldé a réussi à désengorger les voies au niveau du centre-ville. Ce que les libéraux n’ont pas osé faire durant les 10 ans de règne ». Tout en précisant que « c’est une équipe disciplinée qui est là et qui respecte les plus hautes autorités « 

Avant de conclure : « Ses membres  ont le profil et les aptitudes pour gérer cette ville ». Non sans inviter dans la foulée le PDS « d’arrêter de tromper la population » qui de l’avis de Daouda Sidibé, a trop souffert de « la politique politicienne ».

ismaila.mansaly@koldanews.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

Notre sélection pour vous