Le père d’un soldat américain musulman mort au combat prend la parole: « Trump veut nous bannir de ce pays »

Le père d’un soldat musulman de l’armée américaine, tombé au champ d’honneur, a lancé un vibrant plaidoyer en faveur d’Hillary Clinton, « celle qui guérit », face au discours résolument anti-musulman et anti-immigrés de Donald Trump, son adversaire républicain pour la Maison Blanche.

« Nous sommes reconnaissants ce soir d’être ici, avec vous, en tant que patriotes américains musulmans, dans notre loyauté indivisible pour notre pays« , a lancé Khizr Khan, le père d’un soldat musulman de l’armée américaine, tombé au champ d’honneur, électrisant la foule des délégués démocrates, tour à tour silencieuse et applaudissant à tout rompre, scandant « USA, USA ». Lui-même, son épouse à son côté, a raconté comment ils sont arrivés les mains vides dans ce pays, comment ils y ont élevé leurs trois fils. Humayun, un capitaine de l’armée de terre, a été tué au combat en 2004 en Irak.

« Si cela avait dépendu de Donald Trump, il n’aurait jamais pu vivre en Amérique. Donald Trump passe son temps à salir la réputation des musulmans. Il manque de respect à d’autres minorités: les femmes, les juges, et même les responsables de son propre parti. Il aime construire des murs et veut nous bannir de ce pays« , a accusé M. Khan, visiblement ému, pesant chaque mot.

« Avez-vous au moins lu la Constitution des Etats-Unis? »

Le candidat républicain avait promis en décembre dernier, pour protéger les Etats-Unis du terrorisme, d’interdire aux musulmans d’entrer sur le territoire américain, provoquant un tollé aux Etats-Unis et dans le reste du monde. Récemment, il évoque moins directement cette menace. « M. Trump, vous demandez à l’Amérique de vous confier son avenir, mais avez-vous au moins lu la Constitution des Etats-Unis?« , a lancé le monsieur très digne, brandissant une Constitution américaine. « Je vous prêterais volontiers la mienne, cherchez le mot liberté et justice pour tous« .

« Vous n’avez rien sacrifié, vous n’avez perdu personne. Nous ne pouvons résoudre nos problèmes en construisant des murs, en semant la discorde« , a-t-il dit sous les applaudissements. « Votez pour celle qui guérit, votez pour la candidate la plus forte, la plus qualifiée, Hillary Clinton. Pas pour celui qui divise« , a-t-il lancé.

Source: RTLInternational

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here