Le père du tueur de Nice dévoile la personnalité de son fils: « Il était toujours seul, déprimé »

Interviewé par BMF TV, le père de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, le conducteur du camion de l’attentat de Nice, a expliqué que son fils était dépressif. « De 2002 à 2004, il a eu des problèmes qui ont provoqué une dépression nerveuse. Il devenait colérique, il criait. Il cassait tout ce qu’il trouvait devant lui. Nous l’avons emmené chez le médecin qui lui a donné tous ses médicaments. A chaque fois qu’il avait une crise, nous l’emmenions chez le médecin. Quand il est parti en France, nous n’avons plus rien su de lui. Cela fait 4 ans qu’il n’est pas venu. Pour les occasions, ses frères et ses sœurs l’appelaient mais c’est tout ».

Par ailleurs Mohamed Mondher Lahouaiej-Bouhlel pense que son fils n’avait pas de pratiques religieuses. « Il ne faisait pas la prière, il n’allait pas à la mosquée. Il ne faisait pas non plus le ramadan. Il n’avait pas de lien avec la religion », affirme-t-il.

Son fils était également quelqu’un de très solitaire. « Il ne me parlait pas et je ne lui parlais pas. Il était toujours seul, déprimé. Sa mère lui demandait : ‘pourquoi tu ne parles pas ?’ Il disait : ‘Je ne veux pas parler’. Même dans la rue, il ne saluait pas les gens ».

Source : RTLInternational

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here