Ouest Foire : la montée du lesbianisme

Aujourd’hui , les pratiques lesbiennes atteignent des proportions insoupçonnées dans notre société en pleine mutation. Ce phénomène est devenu monnaie courante dans des milieux jusque-là non atteint. Même, certaines femmes mariées n’y échappent pas. Elles s’adonnent à cette pratique durant les séances de retrouvailles périodiques qu’elles organisent dans des milieux clos. le monde estudiantin voire professionnel est touché de plein fouet par ce phénomène passé sous silence….

La quasi totalité des peuples musulmans et particulièrement celui du sénégal a toujours condamné cette relation entre deux personnes de même sexe, jugée contre nature et condamnée par la censure sociale. Face à cette censure, les lesbiennes se sont cachées pendant longtemps. Elles entretenaient des relations amoureuses dans la cachette et la discrétion la plus absolue. Cependant depuis un moment, nous constatons qu’elles s’affichent et exhibent leur appartenance à ce club sans honte ni vergogne mais avec une fierté inexplicable. En effet, le lesbianisme est devenu récurrent à Ouest foire . Comment sont –elles arrivées là ? les raisons avancées sont diverses.

Un de nos reporters a eu la chance de rencontrer un parmi ces “garçons manqués” récit :Certaines affirment ne jamais avoir été satisfaite par un homme,les femmes ne jouissant pas aussi vite que les hommes, et pour qu’une femme arrive à ce niveau de plaisir intense, il lui faut des préliminaires et autres petits câlins. Or la majorité des hommes, au cours des ébats sexuels ne prête presque pas attention aux différents détails. Ils préfèrent passer directement à l’acte et éjaculer sans se soucier de ce que ressent leur partenaire. Seuls, la satisfaction et le plaisir libidinal le préoccupe
Nombreuses sont ces jeunes filles qui pratiquent l’homosexualité et qui ont des attirances pour des femmes malgré elles. Elles naissent, grandissent et finissent par accepter ces désirs sexuels qualifiés de contre nature.Selon kH.Diop,certaines filles sont devenues lesbiennes par curiosité. Elles voulaient essayer afin de voir ce que cela faisait et y sont restées au point que les hommes ne leur disent plus rien.

Kh.Diop revendique leur liberté et le droit de s’aimer. selon Kh.Diop elles se distinguent à travers des alliances qu’elles portent au petit orteil du pied comme pour dire qu’elles sont occupées. S’embrasser en public, se promener la main dans la main à des heures tardives. A Ouest Foire les lesbiennes ne se cachent plus cela se démontre par leurs scènes de jalousie en public. Se tabasser, se quereller, s’injurier pour une autre fille se fait maintenant au vu et au su de tous.

Source:setal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here