vendredi, juillet 19, 2024

Selon Rokhaya Fall (ingénieure agronome): «Je doute qu’on puisse arriver à une autosuffisance en riz».

Ne ratez pas!

L’atteinte d’une autosuffisance en riz au Sénégal, Rokhaya Daba Fall n’y croit pas beaucoup. « Les chiffres ne se trompent pas. On a toujours été dans le peloton des 25 ou 30 derniers pays sur le plan de la pauvreté. Donc mon problème est de savoir si tous les sénégalais vont accéder à ce riz. Je doute qu’on puisse arriver à une autosuffisance et faire accéder ce riz à tous les Sénégalais», estime l’ingénieure agronome. Elle explique qu’ « On peut arriver à produire suffisamment de riz en 2017 de façon ponctuelle en investissant comme il le faut et avoir donc les quantités qu’il faut pour assouvir les besoins». « Il faut que tous les Sénégalais puissent accéder à ce riz. Et pour cela, il faut qu’il soit physiquement disponible partout au Sénégal. Ce n’est peut-être pas un problème, mais il faut financièrement qu’on puisse l’acheter. Il y a une pauvreté chronique au Sénégal et elle est structurelle au Sénégal», indique Mme Fall dans les colonnes de Sud Quotidien.
Avec Setal.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

Articles récents

Notre sélection pour vous