DETOURNEMENT DE MINEURE A KOLDA : Un directeur d’école écope de 3 mois de prison ferme.

Ne ratez pas!

Samba Baldé, directeur de l’école élémentaire de Médina Koundié dans le département de Kolda est condamné à passer trois mois derrière les barreaux. A l’audience de ce mercredi 11 novembre, le tribunal de Grande Instance de Kolda a requalifié de délits de viol pour lequel il est poursuivi pour ne retenir que « le détournement de mineure

».

Le directeur de l’école élémentaire de Médina Koundié, Samba Baldé va être loin de son établissement pendant 90 jours. Ce natif du village de Linguetto, situé dans la commune de Dioulacolon, a été condamné par le tribunal de Grande Instance de Kolda à trois (3) mois d’emprisonnement ferme, sans amende. Poursuivi pour le délit de viol au départ, les juges ont requalifié les faits lors de l’audience de ce mercredi 11 Novembre pour retenir le « le détournement de mineur ».

Devant la barre, la victime, une fille de 15 ans, a expliqué aux juges qu’elle n’a pas été menacée, ni violée par son bourreau. Mais leur relation amoureuse qu’ils ont entretenue est suivie d’une grossesse. En clair, elle a été engrossée par le directeur de Médina Koundié. Samba Baldé vient de souffler ses 33 bougies. Il est marié et père de quatre enfants.

Interrogé, M Baldé, a reconnu les faits qu’on lui reproche. Face aux juges, l’instituteur a réitéré son amour envers la petite. Non sans laisser entendre qu’il a décidé de l’épouser et que des démarches sont entreprises pour que ce projet se réalise.

Suffisant pour que le représentant du ministère public le stoppe net. Pour le procureur, «  Samba Baldé a engagé cette procédure de mariage pour échapper aux sanctions pénales ». Dans ce sillage, Le président du tribunal a tenu à préciser que « Même si, le mariage a été consommé, Samba Baldé n’allait pas échapper à la loi.  Car, dit-il, « La fille est âgée de 15 ans et elle n’a pas encore l’âge de se marier ».

Poursuivant son réquisitoire, le procureur explique que  ces multiples viols et grossesses contribuent à la déscolarisation des filles à Kolda. C’est pourquoi, il soutient que ces genres de comportements vis-à-vis des mineurs ne puissent en aucun cas être tolérés. Ainsi, a-t-il requalifié les faits de viol en délit de détournement de mineure pour requérir 6 mois d’emprisonnement ferme contre ce directeur d’école dont le comportement ne milite pas en faveur de la protection des enfants.

Finalement, le tribunal de Grande Instance n’a pas suivi le procureur. Mais Samba Baldé fera un séjour carcéral de trois mois à la MAC de Kolda, a décidé le tribunal.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous