Découverte macabre à Birkilane : le corps sans vie d’un enseignant extrait d’un puits!

Les sapeurs pompiers de Kaffrine ont extrait d’un puits vendredi matin le corps sans vie d’un enseignant âgé de 43 ans à Guissam, un village du département de Birkilane, a appris l’APS de source sécuritaire.

‘’C’est aux environs de 5 h 55 mn, que nos éléments ont été alertés par Ndiaga Dianka, grand-frère de la victime. Aussitôt, ils se sont dirigés vers le village de Guissam où a eu lieu le drame », a confié à l’APS le commandant de la caserne des sapeurs-pompiers de Kaffrine, l’adjudant-chef El Hadj Mamadou Lô.

‘’Une fois sur place, nous avons pu extraire au cours de l’intervention du fond d’un puits d’une profondeur de 25 à 30 mètres le corps sans vie d’un individu âgé de 43 ans », a-t-il ajouté.

L’adjudant-chef Lô a signalé que la gendarmerie de Birkilane était également sur place et a pu faire le constat d’usage avant que le corps ne soit transféré à la morgue de l’hôpital régional de Kaffrine à bord d’une ambulance.

Ndiaga Dianka a indiqué que Cheikh Dianka, la victime, exerçait le métier d’enseignant. Il était jusque-là le directeur de l’école élémentaire de Ndiayenne Bagana, un village du département de Birkilane.

Il a indiqué que Cheikh Dianka s’était levé ce vendredi matin pour se préparer et partir à la mosquée du village pour la prière du matin (Al-Fajr).

‘’Et c’est certainement après la prière, sur le chemin du retour, qu’il aurait pris la direction du puits qui se trouve dans la concession familiale pour s’y jeter. Son corps y a été découvert par la suite », a-t-il expliqué, signalant que la victime laisse derrière elle deux femmes et six enfants.

La gendarmerie de Birkilane a ouvert une enquête pour élucider le véritable mobile de ce drame qui s’apparente à un suicide.

Source:www.setal.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here