Kolda. Les jeunes agriculteurs dotés d’équipement

0

C’est au cours d’une cérémonie sobre au quartier Doumassou que les responsables de la fédération des jeunes agriculteurs du fouladou ont reçu le matériel de production. Ce don fruit d’un partenariat entre le centre national de ressources éducationnelles du secrétariat d’état à l’alphabétisation et l’ambassade des USA. Un programme pour renforcer l’insertion professionnelle pour les exclus du système formel. En effet l’ambassade a accordé pour un second financement une enveloppe de 80 000 dollars au centre.

Ce projet couvre les régions de Dakar,Kaffrine, Kaolack et kolda. A kolda, la structure avec sa stratégie de faire faire a contractualisé avec l’ong SYSED la synergie sénégalaise pour l’éducation et le développement. Un des ong des plus performantes dans la formation et l’accompagnement des groupements de femme au fouladou. Le directeur du centre Mr sidy same est revenu sur le concept innovant qui entend réduire le taux de déperdition scolaire et d’alphabétisation au sein des jeunes et de favoriser leur insertion social dans la vie socioprofessionnelle avec la prise en charge des cibles dans les offres en alphabétisme, en renforcement technique et en dotation en équipement.

A kolda un important matériel pour la clôture des vergers barbelés et autres matériel pour les vergers ont été distribués aux jeunes et femmes souvent marginalisés dans les offres de financements. En plus d’une unité neuve pour la transformation de fruits et légumes pour les femmes de la fédération des jeunes agriculteurs A Pata dans le département de Médina yéro foulah se sont des intrants pour l’aviculture qui ont été distribués. Le centre en collaboration avec la SYSED a organisé un atelier de renforcement de capacité des femmes pour la transformation des fruits et légumes. Toutes choses qui ont fait dire au président de la fédération des jeunes agriculteurs Abdoulaye Baldé leur détermination à respecter et vulgariser leur slogan «  Rester ici, Travailler ici et réussir ici. » Nous appelons nos frères a retourner travailler la terre et d’arrêter d’emprunter les bateaux pourris pour une Europe vieillissante engluée dans ses propres problèmes économiques,  a-t-il conclu.

   Abdou Diao

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here