Sénégal-La Raddho invite à respecter les décrets d’application de la loi sur la parité

Cette journée  » anti discrimination a servi de cadre aux panélistes, pour inviter les autorités et décideurs à penser aux victimes de violences basées sur le genre. Car, même s’il est cité en exemple dans l’égalité des genres, le Sénégal continue d’être le théâtre de violation des droits humains, surtout ceux des couches les plus vulnérables. En réalité, l’égalité et la justice sociale, principes directeurs de toute société aspirant à la réalisation des droits humains, restent un idéal à atteindre au pays de la Téranga. Les statistiques sur les violences basées sur le genre sont alarmantes et font froid dans le dos.

La Raddho invite à respecter les décrets d’application de la loi sur la parité.  » Il ne sert à rien de prendre des décrets d’application et de ne pas les respecter. Le Bureau de l’Assemblé nationale viole carrément la parité. Les décideurs doivent se mobiliser pour faire de la parité, un objectif d’égalité, non pas pour les femmes mais pour la société, a plaidé Mme Mariama Sarr, ministre de la femme, qui a dénoncé la timidité de la Société civile sénégalaise à travers les organisations des femmes par rapport à cette question de la parité.

Source:www.senepeople.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here