Fatick : la BOAD a injecté 9 neuf milliards pour un projet d’assainissement de la ville

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a octroyé ce mercredi, au Sénégal, un prêt de 9 neuf milliards de francs CFA destiné à financer un projet d’assainissement des eaux usées et de drainage des eaux pluviales dans la ville de Fatick, à l’ouest du pays.

L’accord portant sur ce prêt a été paraphé par le président de la BOAD, Christian Adovelande, et le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan Amadou Bâ.

Selon M. Bâ, cet accord répond à « un besoin réel » exprimé dans le cadre Programme d’actions prioritaires (2014-2018) du Plan Sénégal émergent (PSE), à travers son volet « assainissement-eau potable ».

Malgré des « performances » réalisées en la matière, le Sénégal « connait encore un important de déficit d’infrastructures » d’assainissement avec comme conséquences des inondations récurrentes, a fait valoir le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.

« Je demeure convaincu que la réalisation de ce projet contribuera à asseoir un bon système d’assainissement des eaux usées et de dragage des eaux pluviales afin d’assurer un accès des populations de Fatick à un service d’assainissement durable », a déclaré Amadou Bâ.

Le Sénégal va contribuer à la réalisation de ce projet à hauteur de 2,140 milliards de francs CFA pour un coût global de 11,213 milliards, a indiqué le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.

Il a réaffirmé l’engagement du gouvernement à assurer l’entretien et la maintenance des infrastructures et équipements prévus dans ce cadre, pour une bonne exploitation des installations.

Le président de la BOAD, Christian Adovelande, a de son côté expliqué que ce projet devrait permettre d’améliorer le réseau d’égouts de la ville de Fatick tout en contribuant à la réduction de la pollution.

Dans la même perspective, la BOAD envisage d’accorder un financement pour le pavage et l’assainissement d’une dizaine de villes du Sénégal, a annoncé M. Adovelande.

Il a cité notamment cité les villes de Dakar, Matam, Pikine, Kaolack, Tamba et Saint-Louis, précisant que le dossier correspondant sera examiné lors du prochain conseil d’administration de la BOAD, prévu en juin prochain.

Source:Setal.net

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here