Varénicline : Un traitement apparemment efficace pour aider des fumeurs à arrêter

0

Une molécule appelée varénicline s’est avérée efficace pour aider des fumeurs à renoncer progressivement à la cigarette, selon une recherche internationale publiée mardi dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Financée par le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer qui commercialise cette molécule dans ses médicaments « Champix » (aussi appelés Chantix aux Etats-Unis), la recherche clinique a été menée par des chercheurs indépendants de la Mayo Clinic, une institution à but non lucratif de Rochester dans le Minnesota. Les 1.500 fumeurs ayant participé à cette étude dans dix pays avaient indiqué ne pas être prêts à renoncer à la cigarette dans les 30 jours suivants, mais étaient davantage enclins à essayer d’arrêter de fumer plus progressivement, dans un délai de trois mois. Après six mois, les participants ayant pris le médicament contenant la varénicline, qui combat l’accoutumance à la nicotine en agissant sur certains récepteurs dans le cerveau, étaient au moins quatre fois plus nombreux à avoir cessé de fumer (32%) que ceux du groupe témoin traités avec un placebo (6,9%). Cependant, des effets secondaires sévères ont été constatés chez 3,7% des membres du groupe traité avec la molécule, contre 2,2% chez ceux ayant pris un placebo. « Cette étude clinique est importante parce qu’elle ouvre la voie au traitement de quelque 14 millions de fumeurs qui ne sont pas disposés à arrêter de fumer brutalement mais cherchent dans un premier temps à réduire leur consommation dans le but de renoncer ensuite complètement au tabac », a expliqué le Dr Jon Ebbert, directeur adjoint de recherche du centre de dépendance à la nicotine de la Mayo Clinic, le principal co-auteur de cette étude. « C’est une approche efficace et sûre pour accroître le nombre de personnes qui arrêtent durablement de fumer », selon lui. (Belga)

Source: RTLInternational

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here