Production du riz contre saison dans la commune de Diannah Ba

0

Les villages qui polarisent la vallée de Djigna Oulé s’offrent depuis très longtemps à la culture du riz de contre saison. Cela s’est exacerbé avec l’aménagement de la vallée par la mission technique chinoise. Depuis le départ des chinois, en 1994, les aménagements non cessés de s’effriter amenant ainsi les producteurs à diminuer les superficies sans jamais abandonner.

Depuis lors les femmes n’ont cessé de braver le soleil, et les animaux en divagation, pour arriver à une production dont les rendements sont jugés très faibles, faute entre autre d’appui en intrants de qualités (semences, engrais notamment) et en accompagnement technique.

Pour la première fois cette année l’ANCAR à travers son projet 01DGE/COM/WAAPP2/FNRAA va appuyer ces villages en intrants (semences et engrais) pour emblaver 20ha.

En effet, une expression des besoins a permis de toucher neuf(9) villages et 45 personnes dont 34 femmes pour un objectif d’emblavure de 20ha.

IL faut dire que cet appui de l’ANCAR n’est que symbolique vu l’attente des producteurs en terme de :

  • Réhabilitation du système d’irrigation existant
  • D’appui en moto pompes
  • D’appui en matériel agricole
  • D’appui en engrais et urée
  • Accès aux institutions financières
  • Dragage du fleuve pour ne citer que cela

Cependant, malgré cette situation, les producteurs arrivent tant bien que mal à produire du riz qui leur permet de subvenir aux besoins alimentaire sur plusieurs mois et pour certains ménages toute l’année.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here