Le budget du Programme national de développement local (PNDL) passe à 27,9 milliards de francs

Le budget 2015 du Programme national de développement local (PNDL) a connu une hausse de 50% en passant à 27, 9 milliards francs CFA, a indiqué, lundi à Dakar, son secrétaire exécutif Samba Guèye, affirmant que cela devrait lui permettre une meilleure prise en charge des actions stratégiques à portée locale et nationale.

« Le budget du PNDL pour l’année 2015 connait une hausse sensible, d’environ de 50%. De 14,3 milliards francs CFA en 2014, celui de 2015 est évalué à 27, 9 milliards francs CFA. Ces ressources devraient prendre en charge, entre autres, des actions stratégiques, à portée locale et nationale », a-t-il dit. M. Guèye s’exprimait au cours de la quinzième séance de travail du Comité de pilotage du PNDL. Selon lui, ces ressources « s’inscrivent dans le prolongement du cœur de métier du PNDL, adossé à un financement du développement intégré et durable pour l’émergence territoriale intégrant la poursuite de l’appui budgétaire aux collectivités locales ». « Le plan de travail et budget 2015, du fait de son envergure et de son épaisseur, permet la poursuite de la prise en charge d’importantes actions à portée technique qui caractérisent la mise en œuvre des activités de l’année 2015 », a souligné Samba Guèye. « Malgré tous les résultats obtenus, les défis sont encore réels et méritent une attention soutenue », a fait savoir le secrétaire exécutif du programme. Le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire « est en train d’accompagner le PNDL dans l’harmonisation de ses ressources », assuré son secrétaire général, Etienne Turpin Selon lui, « c’est la conjoncture qui fait que dès fois, on a du mal à mobiliser à cent pour cent les ressources mais il est toujours possible de reporter la mise en œuvre de certaines activités pour l’année qui va venir ».

Avec Setal.net,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here