La maladie rénale »est un problème réel à Ziguinchor » (médecin)

0

(Ziguinchor) La maladie rénale est un problème réel à Ziguinchor (Sud), a révélé, samedi, après une séance de dépistage, le coordonnateur du programme de développement de la néphrologie et de la prise en charge de l’insuffisance rénale, Pr Boucar Diouf

‘Sur les 195 personnes dépistées, 89 avaient des problémes rénaux dont 6 avaient de problémes sérieux. Il y’avait même une personne à qui on a demandé une hospitalisation immédiate, parce que son hypertension est extrêmement élevée. D’autres avaient des grossesses avec complication » a –t-il relevé. Pr Diouf, également chef du service de néphrologie de l’Hôpital Aristide le Dantec de Dakar, s’exprimait lors d’un diner-débat sur le thème l’insuffisance rénale et l’hémodialyse ».
‘’L’insuffisance rénale est un problème réel à Ziguinchor comme partout au Sénégal », a conclu Pr Boucar Diouf, agrégé de néphrologie et enseignant à la faculté de médecine de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.
L’unité d’hémodialyse de l’Hôpital régional de Ziguinchor, acquise par le biais du ministère de la santé et de l’action sociale, a démarré officiellement ses activités samedi.
A cette occasion, la convention des Ziguinchorois a organisé une séance de dépistage de la maladie rénale chronique, de l’hypertension et du diabète.
Son président Alassane Sarr a loué les efforts fournis par le gouvernement sénégalais pour avoir doté l’Hôpital régional d’une unité de dialyse bien équipée.
M.Sarr a déclaré que c’est un soulagement des populations de la hantise du dialyse », relevant qu’elles étaient obligées de se déplacer jusqu’à Dakar, pour se faire soigner.
Il a promis que son organisation va apporter son soutien pour le fonctionnement du centre d’hémodialyse afin qu’il puisse disposer de consommables et de produits d’entretien.
L’adjoint au gouverneur chargé des Affaires administratives, Amadoune Diop, a appelé à une prise de conscience du caractère dévastateur de cette maladie chronique dont ‘’la solution n’est pas encore trouvée ».
Il a souligné que des efforts restent à faire dans la prise en charge des personnes affectées par l’insuffisance rénale, même si les séances de dialyses sont maintenant gratuites dans les structures sanitaires publiques.

Avec Setal.net,

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here