Bara Sady après la libération, persiste : « Je n’ai pris aucun franc au Port»

Elargi de prison, hier, l’ancien Directeur général du Port autonome de Dakar (Pad) dit n’avoir rien à se reprocher.  » Je suis très soulagé de cette libération. C’était une épreuve après deux ans de direction générale. J’ai accepté cela comme une épreuve du Bon Dieu. Surtout que je ne me reprochais rien dans ma conscience. Je ne pense pas que ça soit une machination de qui que ce soit. C’est le désir du bon Dieu et je pardonne à tout le monde», dit-il dans un entretien accordé à l’Observateur.

Selon lui, les accusations étaient lourdes, mais il a toujours considéré qu’un seul franc n’a été pris dans les caisses de l’Etat.  » Nous n’avons pas pris un franc au Port, ni un franc des fournisseurs. Certaines personnes pensent que j’ai été arrêté suite à un rapport de la Cour des comptes. Non ! J’ai été accusé d’avoir détourné le budget de 2008, estimé à 28 milliards de Fcfa, et d’avoir fait un marché fictif de 20 milliards. En somme, j’étais poursuivi pour un détournement de 18 milliards. Et nous avons apporté toutes les pièces, depuis le début de l’instruction, pour dénoncer ces accusations. Le budget de 2008, qui sert à payer les employés, les fournisseurs, le fisc, ne peut pas être détourné. Pour ce qui est du marché d’expansion du Port, nous l’avons réalisé. Dubaï Port world exploite même une partie réalisée à partir de ce marché», se défend-il. Résultat, conclut-il, « la chambre d’accusation a estimé que nos contestations sont sérieuses et nous a accordé la liberté provisoire».

Avec Setal.net,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here