Des députés s’étonnent de la baisse des ressources allouées à la Justice

Plusieurs députés ont fait part mercredi de leur étonnement devant la baisse des ressources allouées au département de la Justice dans un contexte marqué par des réformes d’envergure et la nécessité de travailler au renforcement des infrastructures judiciaires.

Le budget du ministère de la Justice a connu une baisse de 3 milliards 255 millions de francs, en passant de 30 milliards 945 millions pour l’exercice en cours à 27 milliards 600 millions pour 2015, soit 10,52% en valeur relative.

Cette baisse du budget soumis, mercredi soir, à l’examen des députés, est visible au niveau des dépenses de fonctionnement arrêtées à la somme de 5,2 milliards en 2015 contre 5,8 milliards en 2014.

Mais la chute la plus remarquable (3 milliards 100 millions de francs) est enregistrée dans les dépenses en capital qui passent 5,6 milliards en 2015 à 2,5 en 2014.

‘’Le département de la Justice vient d’entamer plusieurs réformes et son budget connait une baisse pour la gestion de l’année 2015. Cela me semble très paradoxal », a relevé El Hadji Mangane, député de la majorité présidentielle.

Son souci est partagé par son collègue de la majorité Me Djibril War. ‘’Un Etat de droit doit créer les conditions nécessaires pour que la justice puisse accomplir les missions qui lui sont assignées. C’est pourquoi la baisse du budget me préoccupe un peu », a poursuivi Me War.

Pour balayer les inquiétudes des uns et des autres, le ministre de la Justice Me Sidiki Kaba a assuré que son département va s’atteler à trouver des financements complémentaires avec des partenaires nationaux et étrangers.

Le ministre délégué en charge du Budget, Birima Mangara , qui été interpelé sur la question a expliqué que cette relative faiblesse des ressources réservées à la justice répond à un principe de rationaliser les dépenses de fonctionnement notamment ».

Pour lui, l’achèvement des travaux du Palais de justice de Dakar et les besoins en construction de chancelleries qui sont passés de 800 millions à 400 millions de francs CFA pour 2015 expliquent cette baisse.

Source: derniereminute.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here