La Table de la Presse : la production de pétrole au Sénégal sera partagée avec les exploitants (Macky Sall)

Le Sénégal, où un gisement de pétrole vient d’être découvert dans son territoire, a choisi l’option consistant, en matière d’exploitation pétrolière, à partager la production avec les sociétés pétrolières, a indiqué le président Makcy Sall, dimanche à Dakar.

En matière d’exploitation pétrolière, il y a “les contrats de partage de production et les contrats de concession. Nous avons choisi les contrats de partage de production”, a affirmé M. Sall.

Avec ce genre de contrat, “on connaît à peu près les parts de chaque entité (…). Dès lors, il n’y a pas de problème”, a expliqué le chef de l’Etat aux membres de “La Table de la Presse”, une association de journalistes sénégalais.

Le Sénégal est candidat à l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), ce qui l’oblige à déclarer toutes les ressources tirées des “industrie extractives” et des contrats miniers, a-t-il rappelé. “Cet exercice de transparence, nous le faisons. C’est avec mon gouvernement que ça été fait.”

La société pétrolière britannique Cairn Energy a annoncé récemment la découverte d’un gisement de pétrole à 1.427 mètres de profondeur, à Sangomar, une île située à une centaine de kilomètres de la côte.

Les premières estimations des réserves de ce gisement vont de 250 millions de barils de pétrole (avec une probabilité de 90 %) à 2,5 milliards de barils (avec une probabilité de 10 %), selon Cairn Energy.

Macky Sall espère que ce gisement permettra au Sénégal d’entrer dans “le cercle des pays producteurs de pétrole”.

“Je pense que nous sommes sur la bonne voie. (…) Il faut comprendre que ce sont les compagnies pétrolières qui investissent, que ce sont les Etats qui font la promotion des gisements” lorsqu’il y a découverte de pétrole dans un pays, a-t-il encore dit.

Avec Setal.net,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here