Auto-suffisance alimentaire au Sénégal : Le parlement exhorte la mécanisation de l’Agriculture

Durant leurs interventions, les députés ont exprimé leur adhésion au programme établi dans le document présenté par le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, ce vendredi, à l’Assemblée nationale. Ils se sont félicités des efforts que le Dr Papa Abdoulaye Seck est en train de déployer pour une bonne politique agricole au Sénégal.

Certains, ont tout de même constaté un manque de volonté politique, « notamment pour ce qui concerne le matériel agricole sans lequel on ne peut pas prétendre développer ce secteur aussi important», estime Mme Mously Diakhaté.

La plupart d’entre eux ont fait des plaidoiries allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des paysans, « notamment ceux du Centre et du Sud du pays». L’autosuffisance alimentaire est pour eux, « un challenge» pour inverser la tendance, compte tenu de la balance commerciale, jusque là déficitaire, du Sénégal.

Les députés ont évoqué par ailleurs, plusieurs facteurs à prendre en charge dont l’eau pour l’irrigation, « afin que les paysans puissent continuer à cultiver la terre en dehors des trois mois d’hivernage, partout à travers le pays.

Ainsi, se prononçant sur la mécanisation « nécessaire» de l’Agriculture, ils ont lancé le concept ‘’un village, un tracteur » même s’il faut louer ce matériel. Selon le député Mamadou Cissé, à Kédougou, les paysans ne sentent pas ces programmes du gouvernement ; « il n’y a pas de tracteur à Kédougou». Il suffit pour lui, d’équiper cinq (5) bons agriculteurs dans chaque région pour atteindre l’auto- suffisance alimentaire et régler le problème de l’emploi des jeunes en milieu rural,

Avec Setal.net,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here