MEDINA YORO FOULAH :La campagne de vaccination du bétail déjà opérationnelle

Avec plus de 200 000 têtes de bovins le département de Médina yéro foulah a toutes les conditions pour revaloriser l’élevage avec ses massifs forestiers et le dynamisme de l’équipe technique. Mais l’enclavement légendaire et l’absence d’infrastructures plombe encore ce secteur porteur. Explications.

La campagne de vaccination du bétail se déroule normalement dans le département de Médina yéro foulah. A en croire le Dr Sall chef de service département de l’élevage,  plusieurs équipes sillonnent le département pour vacciner systématiquement contre les maladies telluriques et  la dermatose nodulaire bovine. Cette dernière maladie connaît un regain d’activité au fouladou. Ce département le plus fourni en massif forestier est une zone par excellence d’élevage mais la rentabilité de ce secteur est limitée par l’enclavement, le manque d’infrastructures et d’énergie .La vallée du Sofagnama permet de régler la question de l’eau pour l’eau. Mais,  il y a encore des localités où l’eau pose problème comme à Touba Tchéken et autres. La filière  laitière reste encore sous exploitée. Le président des éleveurs du département confirme les efforts fournis pour cette présente campagne,  selon Moth Boye la vaccination est très importante pour une plus grande productivité de l’élevage. Toutes les conditions sont réunies pour rentabiliser le secteur et la prise en charge de la santé animale va aider à cela. Mais,  s’empresse-t-il de préciser, il faudra prendre en charge les problèmes d’enclavement et d’énergie. Pour le vol de bétail d’importants efforts sont aussi signalés le département frontalier avec la Gambie ne dispose pas de brigade de gendarmerie ni de commissariat de police. Cependant,  les éleveurs et les chefs de villages ont réussi à réglementer la circulation du bétail. Aucun Téfanké ne peut acheter une bête sans un document du chef de village attestant la provenance de l’animal. Ainsi que les autres acheteurs. Cela a permis de faire reculer le vol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × 4 =