Basket-ball: les Américains restent les meilleurs!

Favoris, les Etats-Unis ont assumé leur rang et massacré la Serbie (129-92) ce dimanche dans une finale de Coupe du monde à sens unique. Team USA a tout écrasé sur son passage pour s’offrir le cinquième titre mondial de son histoire.

Les plus forts ont gagné, aucun doute (129-92)

Les Etats-Unis ont tout écrasé sur leur passage dans cette Coupe du monde. Un titre ultra mérité comme l’a encore montré cette finale à sens unique où Team USA a mis cinq minutes à reprendre les choses en mains avant d’accélérer et de laisser les Serbes sur place. Le duo Irving-Harden (49 points à eux deux) a mis les défenseurs serbes au supplice.

40′

L’or pour Team USA ! (129-92)

+37 d’écart au final. Un véritable massacre. Les Etats-Unis n’ont pas seulement gagné la finale de la Coupe du monde ce dimanche. Ils l’ont dominé dans tous les compartiments. Plus adroits, plus puissants, plus tout. Team USA conserve son titre mondial acquis en Turquie il y a quatre ans. Avec cinq couronnes, il rejoint la Serbie (Yougoslavie) au sommet du palmarès de la compétition.

38′

Tout le monde (ou presque) participe (124-92)

Fin de match débridée où même les Serbes font le show avec quelques dunks. Seul Derrick Rose n’a pas marqué côté US. Le symbole d’une compétition que le meneur de jeu des Bulls, de retour de blessures, aura traversé de façon un peu fantomatique.

37′

Les Américains ont gardé le meilleur pour la fin ! (120-87)

Avec 120 points, les Etats-Unis ont tout simplement battu… leur record de points sur un match dans cette Coupe du monde. En finale, c’est classe. Très classe.

35′

Plumlee et Drummond ou l’heure des coiffeurs (119-79)

Une certitude : quand Mason Plumlee et Andre Drummond, les deux joueurs du bout de banc de Team USA, pénètrent sur le parquet, c’est que le match est terminé. Ils viennent de le faire. On attend juste le coup de sifflet final, quoi.

33′

Team USA va réparer une anomalie (115-75)

Les Etats-Unis sont la meilleure nation de la planète basket. Sur le long terme, cela ne fait aucun doute. Anormal, donc, de constater que le palmarès de la Coupe/Championnat du monde voit la… Serbie trôner au sommet avec cinq couronnes (elle a récupéré le palmarès de la Yougoslavie). Les Américains, qui n’ont pas toujours abordé cette compétition avec le sérieux et le groupe nécessaires à la victoire, en sont pour l’instant à quatre titres. Cette anomalie de l’histoire sera réparée dans quelques minutes.

31′

Pour le plaisir, les superstars NBA absentes… (107-67)

On ne va pas se mentir, le suspense n’existe plus (et depuis longtemps) dans cette finale. Alors on vous fait quelques rappels. Celui de l’absence, par exemple, de sept superstars absentes de cette équipe dans laquelle elles auraient leur place : LeBron James, Kevin Durant, Chris Paul, Carmelo Anthony, Dwight Howard, Kevin Love et Paul George (ce dernier blessé pendant la préparation). Sans oublier un certain Kobe Bryant même en fin de carrière. Juste flippant.

30′

Aïe, aïe, aïe… on approche des + 40 ! (105-67)

Même Derrick Rose, peu en forme durant toute la compétition, fait le spectacle avec ses dribbles… Les Etats-Unis continuent d’écraser leurs adversaires sans pitié. A l’issue de ce troisième quart temps, où Team USA a marqué… 38 points, l’écart approche les +40. Jusqu’où va monter l’humiliation ?

28′

Team USA à la conquête de l’histoire ? (98-63)

Superbe succession de la Dream Team originelle, la Dream Team 2 qui avait participé au championnat du monde 1994 avait écrasé la finale de la compétition contre les Russes avec… 46 points d’écart et 137 pions inscrits (137-91). La version 2014 de Team USA peut-elle faire mieux ? Avec encore un quart temps à disputer, elle en a le potentiel.

26′

Kyrie, Kyrie, Kyrie ! (91-59)

Les Serbes maintiennent l’écart avec des tirs à trois points. Cela ne plaît pas à Irving qui s’énerve. Boom. Boom. Deux flèches derrière l’arc qui transpercent le filet. 26 points à 6/6 à trois points pour le meneur des Cavs ! Seul Harden (23 points pour l’instant) peut lui contester le titre de MVP de cette finale.

24′

Mais où es-tu, Milos ? (81-52)

Héros du quart et de la demie côté serbe, on attendait beaucoup de Milos Teodosic dans cette finale. Mais le meneur-arrière de génie n’arrive pas à faire la différence et reste scotché à huit points. Bjelica (14 points) tient la baraque pour les futurs médaillés d’argent. A croire que j’ai porté la poisse à mon Milos…

23′

Si l’arbitre s’y met lui aussi… (75-45)

Faute antisportive puis faute technique pour Raduljica. Les lancers sont marqués et on est revenu à +30. Si les arbitres veulent aider à réveiller le spectacle, il va falloir siffler dans l’autre sens. Allez, quoi, soyez sport !

21′

Bjelica au dunk, on y croit. Ou pas. (67-43)

C’est reparti dans cette finale. Bjelica entame ce troisième quart temps par un dunk. Le début du retour serbe ? Bon, okay, on déconne.

20′

Euh, on continue ? (67-41)

Les deux équipes rentrent aux vestiaires. +26 pour un Team USA lancé sur la base d’un match à… 136 points. Franchement, ils pourraient leur donner les médailles d’or maintenant. 67-41, c’est un joli score de match FIBA avec de bonnes défenses… Pour info, à eux deux, Kyrie Irving (18 points) et James harden (17) n’ont marqué que six points de moins que l’ensemble de l’équipe serbe. L’une des plus grosses démonstrations de l’histoire en finale d’une grande compétition internationale. Réveille-toi, Milos Teodosic !

19′

Pour rappel : ce sont des règles FIBA (65-35)

Donc chaque quart temps ne dure que dix minutes, et non douze comme en NBA. Donc oui, +30 et plus de 60 points inscrits à la mi-temps, c’est une fessée bien sévère pour l’adversaire. Et Harden continue de trouver la mire à trois points… La Finlande (55) et le Mexique (63) n’avaient pas autant marqué en un match contre Team USA que les Américains en une mi-temps de la finale. Wow.

18′

Et si on pouvait dire ouf, en fait ? (56-33)

Les trois points USA se ramassent à la pelle. Irving (mais quel match !) et Harden trouvent encore la cible derrière l’arc. Euh, vu la physionomie de cette finale, est-ce que l’équipe de France n’a pas échappé à une belle humiliation en mondovision ?

16′

Mais quelle différence athlétique ! (50-30)

Voir les Serbes dominés à ce point sur le plan athlétique fait froid dans le dos. Vous assistez bien à une finale de Coupe du monde. Pas à un match du dimanche matin entre des cadets et des minimes.

15′

Cachez-moi ces sourcils, Anthony ! (45-28)

A noter sur le parquet la présence d’Anthony Davis, champion olympique en 2012 et déjà l’un des (le ?) meilleurs pivots en NBA à seulement 21 ans. Un joueur avec une marge de progression encore énorme. Mais il y a un hic. Regardez ses sourcils. Non mais regardez ce mono-sourcil, même ! A part Emmanuel Chain, personne ne peut approuver. Même s’il faut savoir une chose : le pivot des New Orleans Pelicans a fait de ce mono-sourcil… une marque déposée. Bienvenue aux Etats-Unis !

13′

Manimaaaaaal au dunk ! (44-26)

Kenneth « Manimal » Faried claque un dunk monstrueux de puissance et prend la pose pour chambrer. Et ils sont où, et ils sont où, et ils sont où les Serbes ? A la cave, clairement

12′

Ouch, ça pique (42-26)

Thompson en remet une couche à trois points pour ouvrir le quart-temps. Teodosic lui répond mais Irving s’amuse d’un cross sublime pour transpercer toute la défense serbe avant de voir Kenneth Faried claquer le ballon dans le cercle. A ce point-là, on parle humiliation. Massacre.

10′

Ça tourne (déjà) à la boucherie (35-21)

Il ne faut pas énerver Team USA. Bousculé en début de rencontre, les Américains n’ont pas du tout aimé. Alors Irving s’est énervé. 15 points en un quart temps pour le meneur de Cleveland qui, bien aidé (Harden, Thompson), permet aux siens d’avoir déjà 14 longueurs d’avance. Si les Serbes ne réagissent pas, le score final pourrait être très, très lourd.

8′

C’est LeBron James qui doit sourire (27-19)

Absent de cette Coupe du monde, LeBron James doit garder un oeil sur la finale de Team USA. Et la superstar de la NBA, revenu à Cleveland cet été, doit se lécher les babines à voir le festival offensif de son futur coéquipier aux Cavaliers Kyrie Irving. Le meneur en est déjà à 12 points et s’amuse derrière l’arc. Ça promet pour la prochaine saison NBA.

6′

Le terrifiant réveil US (22-15)

Sept points de retard ? Harden, Cousins puis Irving enfilent les paniers. Résultat, un 15-0 qui donne sept points d’avance aux Américains. C’est quand même simple, le basket.

4′

Gloire à Teodosic ! (12-5)

Il a beau avoir martyrisé la France en demi-finale, votre serviteur doit vous l’avouer : fan inconditionnel de Teodosic, qui permet à la Serbie de mener de sept points. Le meneur-arrière du CSKA est un véritable poison. Qui mériterait bien ce triomphe mondial. Milos FTW !

3′

Les Serbes sont devant (10-5)

Ceux qui pensaient que les Américains allaient encore vivre une promenade de santé en finale vont être déçus. La Serbie entame le match par le bon bout et mène déjà de cinq points. Si rien n’est encore inquiétant, coach K. va devoir trouver des solutions au plus vite.

20h55

Bonjour à toutes et à tous…

… et bienvenue sur RMC Sport pour suivre en direct la finale de la Coupe du monde entre les Etats-Unis et la Serbie. Qui des favoris américains ou des outsiders serbes vont remporter l’or ? On miserait une pièce sur Team USA. Logique vu sa domination depuis le début de l’épreuve.

Source:: Setal.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here