UCAD: Les étudiants fuient le campus social!

0

L’université se vide, depuis hier, de ses pensionnaires. Les étudiants fuient tout simplement le temple du savoir, devenu le terreau de la violence. D’ailleurs, hier, les policiers ont déployé les gros moyens du côté de l’université. Tous les accès étaient surveillés avec un dispositif fortement renforcé.

Devant le campus social, à l’entrée principale du Coud, il y avait ainsi trois pick-up et un camion remplis de policiers antiémeute armés jusqu’aux dents et prêts à en découdre. Il faut dire que jeudi, la police a été, à un moment donné, lors des affrontements avec les étudiants, à court d’hommes et de munitions en grenades lacrymogènes. Il a fallu que la hiérarchie mobilise d’autres éléments, allant même jusqu’à faire rappeler des permissionnaires pour rééquilibré les forces et ramener finalement le calme…

Un calme rétabli au prix fort pour les étudiants avec cette perte en vie humaine et cette cinquantaine de blessés, dont une dizaine dans un état grave. Certains blessés ont, en effet, été contraints de sauter du 2e ou du 3e étage de leur chambre. Car acculés par les policiers qui sont allés chercher ces pensionnaires de Cheikh Anta Diop jusque sous leur lit. Du côté de la police, des éléments qui étaient sur le terrain ont confié à nos capteurs que l’ordre de pénétrer dans les chambres pour déloger les étudiants a été donné par les plus hautes autorités policières. Pour dire que les Gmi qui étaient dans les pavillons et les chambres pour casser de l’étudiant n’ont fait, selon leurs dires, qu’exécuter les ordres reçus de leurs chefs. Ni plus ni moins.

Source: senepeople

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here