Santé reproductive des jeunes à kolda

Le centre ADO de kolda déroule une série de formation

Face aux grossesses précoces non désirées et à la sexualité débridée des jeunes dans la région ou le taux de prévalence du vih dépasse la moyenne national avec plus de 2¨%. Le centre ADO appuyé l’unfpa mène le combat pour préparer les jeunes. Explication.

Le centre ado de kolda appuyé par l’unfpa accélère la cadence des formation en ce début des vacances scolaires pour lutter contre les MST et les grossesses précoces. La santé sexuelle va être expliqué a des pairs formateurs pour échapper aux pièges de la vie. Pour cette session de 3 jours le formateur va doter les jeunes de moyens pour faire face aux dangers. Ainsi des échanges sur la sexualité précoce, le planning familiale, les cycles menstruelles entre autres vont être abordés.Les bénéficiaires au nombre de 30 ont été choisi dans les quartiers périphériques de kolda Gadapara, Sinthian TounTourou, Médina cherif entre autres ou les cas de grossesses non désirées et précoces sont plus préoccupant. Le choix a été fait sur des filles modèles pour dérouler le processus de partage avec les autres dans les foyers. Car un plan d’action va être déroulé pour mener les activités de plaidoyers, de visites à domicile pour tenir explique Babacar Sy responsable du centre ADO de kolda. Les bénéficiaires vont aussi aider à orienter les jeunes vers le centre pour continuer l’accompagnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here