Guinée-Bissau- Les États-Unis avisent les militaires de ne pas interférer dans le processus électoral

1

Bissau- L’ambassadeur des Etats-Unis pour les républiques du Sénégal et de la Guinée-Bissau, Lewis Lukens, a assuré que Washington ne va se précipiter sur le cas des présumés chefs militaires et civils Bissau-guinéens impliqués dans le trafic de drogue mais va être pris en compte plus tard après l’investiture des nouvelles autorités qui seront élues. L’assurance a été donnée lors d’un point de presse tenu à Bissau.

« En répondant aux questions des journalistes, Lewis Lukens a affirmé que les États-Unis vont devoir attendre jusqu’à ce que le nouveau gouvernement élu commence à travailler. On ne va pas directement pour le moment à la question du trafic de drogue en Guinée-Bissau, en particulier au sein des forces armées», a expliqué Lewis Lukens.

« En 2012, le département de la Justice Nord Américain a accusé officiellement le chef d’état major général des forces armées, le général Antonio Indjai, de planifier le passage de la drogue aux États-Unis et la vente des armes aux rebelles des forces armées républicaines de Colombie FARC colombiennes ».

Toutefois, le diplomate a révélé qu’il s’est réuni avec le chef d’état-major général des forces armées, António Injai.

« J’ai réitéré le président de la république, Serifo Nhamadjo et le général Antonio Injai la volonté de Washington de voir terminer avec succès la période de transition avec un retour à l’ordre constitutionnel du pays », a déclaré M. Lewis.

Le diplomate a manifesté son optimisme en ce qui concerne le second tour de l’élection présidentielle prévue pour le 18 mai.

« Nous n’avons pas de soucis de toute interférence sur le second tour de l’élection présidentielle, et de la non interférence des forces armées », a conclu l’Ambassadeur Lewis Lukens résidant à Dakar.

Les États-Unis d’Amérique ont fermé leur ambassade à Bissau durant un peu plus de 15 ans juste après le conflit politico-militaire de 1998.

Nouha Mancaly Bissau

Source: gfm.sn

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here