lundi, juin 27, 2022

Le « Ndiguël » est inconnu de la Cena : « il n’y a pas de dérogation particulière pour Touba dans la loi »

Ne ratez pas!

L’alerte de Ndiaga Sylla n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. La Commission électorale nationale autonome (Cena), qui a tenu une assemblée générale hier pour évaluer les listes des élections locales, compte user des moyens que lui confère la loi pour faire respecter la parité sur la liste du Khalife de Touba.

La décision est tombée. La Commission électorale nationale autonome (Cena) a statué hier sur le cas spécifique de Touba. La liste du Khalife général des Mourides ne respecte pas la parité. Sur un total de 100 personnes, il n’y a aucune femme. Ce qui va à l’encontre de la loi. Et Comme l’ont rappelé les constitutionnalistes, il n’y a pas de dérogation particulière pour Touba dans la loi. Ce qui veut dire que le sort d’une liste qui ne respecte pas cette disposition de la loi doit être le rejet. La Cena semble l’avoir bien compris. En assemblée générale et après avoir constaté que la liste de Benno Bokk Yaakar (Bby) pour la commune de Touba Mosquée « n’a pas respecté la parité ».

L’OBS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

L’Équateur décide de baisser le prix des carburants à l’origine des manifestations

(Belga) Le président équatorien Guillermo Lasso a annoncé dimanche une baisse du prix des carburants, dans une proportion néanmoins...

Notre sélection pour vous