Pédophilie et viol sur mineure : une fillette violée par un locataire à la Médina

0

En laissant sa fille passer la journée chez sa grand-mère, la dame S.D. Numez ne se doutait pas que le sieur D. Mbengue qui y avait pris une chambre en location, n’avait d’yeux que pour sa fille. Ce dernier qui amadouait les enfants de la maison avec ses largesses était en réalité un vrai pédophile. Et pour s’en rendre compte, il a fallu plusieurs jours avant que le pot aux roses ne soit découvert.

Dans sa plainte adressée au commissariat de la Médina, l’infirmière a expliqué qu’elle faisait prendre à sa fille son bain, lorsqu’au moment de passer le gant entre ses jambes, cette dernière a sursauté avant de se tordre de douleur. Soumise à un interrogatoire, la jeune fille s’est limitée à dire à sa maman qu’elle avait mal au ventre et aux cuisses. C’est ainsi qu’elle l’avait allongée sur le lit. Là, remarque toujours la dame, elle a remarqué que le paroi vaginal de sa fille était complètement rouge. Ne se doutant de rien, l’infirmière soutient que sur le coup, elle a pensé que sa fille s’était blessée en jouant. Ce qui fait qu’elle n’y a pas accordé d’importance.

En réalité, ce qui l’a par la suite amenée à conduire sa fille à l’hôpital, c’est sa forte fièvre, car elle est restée malade toute la semaine. S’étant encore plainte de douleurs et c’est lors du second interrogatoire à laquelle elle a été soumise, qu’elle a lâché le morceau.  » C’est tonton Djiby qui est monté sur moi et m’a fait mal au sexe, a raconté la fillette à sa mère. Suffisant pour que cette dernière la conduise au centre de santé Gaspard Camara puis à Abass Ndao. Deux structures sanitaires qui ont confirmé que la fille était victime d’attouchements sexuels. Perturbée, la fillette qui panique souvent, se mettait souvent à répéter le nom de  » tonton Djiby, non sans relater toutes les circonstances dans lesquelles, elle a été violée.

Lors de ses confessions, elle a en effet expliqué à sa mère que son bourreau habite chez sa mamie, là où elle passe la journée à la descente. D’après le quotidien Populaire la petite a révélé à sa mère qu’elle n’était pas la seule victime de  » tonton Djiby, puisque ce dernier a amené également dans sa chambre une autre fillette de son âge et les violait à tour de rôle. Ce qui fait d’ailleurs que lorsque la petite l’a revu chez sa grand- mère, elle a été prise de panique et a tout de suite demandé sa mère de quitter les lieux.

Finalement interpellé, Djiby Mbengue puisque c’est de lui qu’il s’agit a nié les faits. Marié et père de deux enfants, le mis en cause a déclaré devant les hommes du commissaire Diao qu’il n’a jamais abusé la fille de Mme Numez, qu’il dit considérer comme sa propre fille.  » Elle n’est jamais entrée dans ma chambre, a-t-il dit sans convaincre. Il a été déféré au Parquet pour viol.

Fatou Binetou WANE

Source:gfm.sn

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here