Quelques leçons utiles pour Benno Bok Yakaar : Petite incursion en politique française

Les heures que vivent en ce moment la République Française sont fortes en exemple de transparence politique et de respect des valeurs politiques dans une République. En résumé respecter le suffrage citoyen. Nous vous proposons quelques points d’analyse que nous aimerions, qu’ils inspirent notre classe politique en termes de règles de fonctionnement :

D’abord après une élection bien que, locale, qui renseigne sur une défiance nette du peuple vis à vis de François Hollande, celui-ci prend la parole dans les 24h et dit à son peuple  » je vous ai entendu » (notons que c’est inédit que ça se fasse quand même en France après des locales)

Ensuite notons que le Président de la République choisit, et seul son PM en tenant compte des tendances de l’opinion et donne le cap en pleine intervention publique. Ceci signifie clairement que dans la 5e République française le PR est le chef incontesté.

Enfin dernier point, et qui nous semble des plus importants concerne le jeu des alliances. Nous voulons parler « d’alliance SAINE ! ». En ce moment précis ou nous écrivons ces lignes, les écologistes qui sont dans la majorité parlementaire se posent la question de se maintenir dans la majorité gouvernementale! Ce point mérite d’être étudié à deux niveaux:

– Niveau individuel: Pascal Canfin et Cecile Duflot ne se trouve pas « Valls-compatibles » et prennent leur responsabilité politique et morale d’annoncer leur départ du gouvernement ! Même si des indiscrétions précisent la proposition faire à Duflot de place de second du gouvernement.

– Niveau d’appareil de parti: Après les décisions individuelles de leurs deux ministres de quitter le gouvernement dirigé maintenant par Valls se pose la question de la participation à la gouvernance de Valls. Et pourquoi donc? De la façon la plus saine les écologistes vont négocier sur des termes clairs de leur condition de soutien parlementaire pour donner au PM une majorité confortable à l’assemblée nationale dans le vote des lois. Leur condition est claire et publique: que l’écologie soit prise en compte dans les futures choix politiques de Valls, que le pacte de responsabilité prennent en compte les besoins de leur parti etc…. Donc ils réclament des échanges de fonds et qui soient programmatiques.

Sans revenir sur des polémiques devenues vaines sur la construction de Bennoo Bok Yaakar, voici ce que nous attendons d’une classe politique respectueuse des citoyens. La notion et l’obligation de rendre public certains points des accords d’alliance et nous donner des moyens d’une lecture claire de ces alliances. Alliances qui ne soient pas basées sur des intérêts crypto personnels ou des calculs d’agenda personnel de certains leaders des dits partis comme on a pu le constater dans notre pays récemment. Nous souhaitons que l’on reprenne à faire de la politique chez nous et seuls les acteurs politiques doivent en être à la hauteur pour nous réconcilier avec cette noble matiére et préoccupation qu’est la gestion de la cité.

Cette demande que nous faisons est légitime chers politiciens tropicaux et vous nous la devez car la péréquation sur laquelle le Président vous donne des responsabilités vous la tenez du vote des citoyens, que vous vous empressez d’oublier à tort juste aprés les élections. S’il vous plait si les choses bougent dans les prochains mois dans les attelages du pouvoir jouez pour nous ce jeu de transparence sur des échanges de fond qui soient programatiques, servez donc aux analystes de la matiére pour faire de la haute voltige politique.

Mohamed Ly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here