Mimi Touré : la dame de fer qui ne fait plus peur!

0

Effacée. Réduite à la figuration sous des notes aphones, loin des lambris sonnants de Paris, du bruissement politique burlesque, comme si devenue totalement étrangère au corpus gouvernemental dont elle est pourtant le chef par choix du Président Macky Sall qui lui a matérialisé sa confiance pour qu’elle trône sur le fauteuil du fusible au soir de la liquidation du brillantissime mais fort contesté Abdou Mbaye. Pour Aminata Touré, comme pour beaucoup de Premiers ministres qui l’ont précédée dans le magistère hyper-présidentiel et courroucé de la scène politique sénégalaise, l’effacement et le silence sont devenus la panacée du non-soi forcé.

Il n’y a rien de permanent, d’éternel et sans changement dans la totalité de l’existence universelle (du Vénérable Walpola Rahula). Il faut le savoir pour ériger en doctrine de vie le non-soi afin que la tristesse et la déprime ne deviennent la pension finale d’un investissement raté sur l’autel des vanités, par méconnaissance de la « vérité ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here