Apr Matam : Rien ne va plus entre les proches de Mamadou Mory Diaw et ceux de Farba Ngom

Les démons de la violence ont encore surgi au sein de l’APR. En effet, des partisans du griot patenté du Président Macky Sall et ceux du maire « Apériste » de Matam, Mamadou Mory Diaw se sont tristement illustrés ce dimanche matin. Et comment ? De sources proches du milieu judiciaire, nous sommes en mesure de révéler que ce sont encore des querelles de positionnement au sein de la mouvance Présidentielle qui sont à l’origine de cette affaire. Chose grave, des coups de feu nourris ont été tirés lors de cette réunion terminée en queue de poisson, occasionnant des blessés graves dans un rififi indescriptible.
Farba Ngom pointé du doigt…

Il nous revient cependant que c’est l’homme des pensées d’Adja Mbaye (nous voulons nommer Farba Ngom), qui a dégainé le premier, avant de tirer. En fait, « Farba qui est pointé du doigt comme le partisan d’un certain Mody Sy, (lequel veut postuler pour la mairie), voulait échapper à la vindicte populaire parce que des gens l’ont assailli », nous souffle-t-on. En somme, le griot devenu célèbre avec l’avènement de Macky Sall a failli se faire prendre à partie et pour se tirer d’affaire, il a dégainé son pistolet avant de tirer. Il s’en est suivi une débandade mais également une riposte musclée qui a alors occasionné des blessés graves.

Avec Setal.net,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here