Julie Gayet a porté plainte pour mise en danger de la vie d’autrui, selon une source judiciaire citée par lepoint.fr

0

Thumbnail for 102633L’enquête a été confiée à la BRDP, indique la source. Julie Gayet n’est pas au bout de ses peines après les révélations du magazine français Closer sur sa liaison avec François Hollande. Une troisième enquête vient d’être ouverte par le Parquet de Paris pour mise en danger de la vie d’autrui après une plainte de l’actrice.

Les investigations seront menées par la brigade de répression de la délinquance aux personnes. Parallèlement, le Parquet de Nanterre enquête sur la plainte également déposée par Julie Gayet pour atteinte à la vie privée à l’encontre du magazine à l’origine du scandale qui a sonné la rupture de François Hollande et Valérie Trierweiler. Une semaine après avoir rendu public la nature de sa relation avec le Président de la République, Closer avait réédité le 17 janvier en publiant une autre photo volée de l’actrice de 41 ans. Le magazine y affirmait que l’histoire entre l’actrice et le président de la République Française durait depuis deux ans.

A ces deux enquêtes s’ajoute le procès au civil qui aura lieu le 6 mars au tribunal de Grande Instance de Nanterre. Julie Gayet a une nouvelle fois porté plainte pour atteinte à la vie privée et réclame 54 000 euros de dommages et intérêts et de procédure ainsi qu’une publication judiciaire sur la couverture du magazine.

Avec Cover Media

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here