mardi, juin 28, 2022

Elle accuse son son mari de viol

Ne ratez pas!

A.Ly traduit son époux à la barre du tribunal des flagrants délits pour viol. Elle l’accuse de l’avoir contraint à des rapports sexuels alors qu’elle n’était pas prête.

C’est en 2011 que la fille a été donnée en mariage à son cousin O. Sow. Mais c’est seulement en 2013 que le mariage fut consommé. Une partie loin d’être une promenade de santé, selon la mariée.

A l’en croire, son mari qui a fait le déplacement jusqu’à son village Deni Biram Ndaw a du faire recours à ses biceps pour l’obliger à entretenir des rapports sexuels. Selon elle, c’est son ami O. Kâ qui a passé la nuit dans la même chambre que le couple, qui lui a tenu les bras pour permettre à son époux de la pénétrer. Le deuxième rapport qu’elle a eu avec son mari au domicile conjugal l’aura décidé de fuguer chez sa sœur à Kayar et de porter plainte contre son époux pour viol. Ce que le prévenu et son complice ont balayé du revers de la main.

Le substitut du procureur a requis la relaxe pure et simple des prévenus car pour lui, dès l’instant qu’on se marie, il n’y a plus possibilité de viol. O. Sow et O. Kâ ont bénéficié d’une liberté provisoire en attendant le verdict prévu le janvier prochain.

Avec Setal.net,

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Crise à l’hôpital régional de Kolda : les travailleurs en grève demandent le départ du directeur

 « Ce directeur ne travaille pas. Il doit partir », a réclamé l’intersyndicale des travailleurs du centre hospitalier région de Kolda...

Notre sélection pour vous