Sédhiou : Noyade sur le Soungouroungou le corps d’un étudiant de l’Ucad repêché à Marssassoum

0

Un étudiant en licence vient de perdre sa vie dans les eaux troubles du fleuve soungouroungou ce vendredi.
C’est très tôt ce matin, que des populations de la commune de Marssassoum ont aperçu une silhouette flottant sur l’eau à quelques encablures seulement du quai d’embarquement de cette capitale du Diassing.
En se rapprochant du lieu ,grande a été leur surprise de constater qu’il s’agit bien du corps sans vie d’un homme de plus d’une vingtaine d’années .les Sapeurs pompiers de la 43 éme compagnie d’incendie et de secours de Sédhiou sont vite alertés. C’est pour évacuer un corps repêché par les premiers témoins de ce drame survenu probablement dans la nuit du jeudi au vendredi. La victime si l’on en croit aux témoignages recueillis sur place est un étudiant qui prépare sa licence à l’université de Dakar. « Il ne jouit pas bien de ses facultés mentales »,apprend t on. Pour cette raison, Pape Tamsir Diédhiou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est admis au village de Dioghére à plus d’une dizaine de kilomètres de Marssassoum, une commune de l’ouest du département de Sédhiou, pour les soins que lui apporte un tradi praticien de renom en l’occurrence Arfang Kaoussou Daffé. Tout semble être bien parti pour le jeune étudiant originaire du village de Tendimane dans la communauté rurale de Tenghory _à Bignona_ jusqu’à ce mercredi soir où après le diner, il a échappé au contrôle de sa maman qui l’accompagnait et l’assistait. « Il disait se rendre aux toilette », rapporte notre source. Des Recherches entreprises par des populations se révèlent peu concluantes.
L’étudiant de teint clair qui a pris la direction de Marssoum s’est offert une partie de baignade au fleuve qui a viré au drame. «Ses chaussures, son jacket et son portable sont retrouvés au bord du rivage », rapporte un témoin qui précise qu’ « il est descendu au fleuve avec son pantalon jean et sa chemise ».Prisonnier, il a rendu l’âme au fond des eaux avant d’être projeté à la surface. Ayant passé des heures dans le fleuve son visage est méconnaissable à cause d’une agression de poisson vorace. « Cela a rendu son identification difficile », confie notre source qui a pris part à son repêchage.
Le corps sans vie de Pape Tamsir Diédhiou est évacué à l’hôpital de Sédhiou ce vendredi vers s 11 heures et il attend d’être livré à sa famille basée au quartier Médina plateau de la commune de Bignona où c’est la consternation totale.
Ousmane DEMBA/ sedhiounews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here