3 Policiers présumés assassins de Cheikh Maleyni Sané et Cie

La polémique sur la mort de Cheikh Maleyni Sané se poursuit. Ce jeudi la Ligue sénégalaise des droits de l’Homme a élevé la voix pour dénoncer la thèse de mort naturelle conclue par le médecin légiste. Pour Assane Dioma Ndiaye, président de l’institution, les traces de violence physique relevées sur le corps de la victime ont fini de convaincre qu’il y a bel et bien torture ayant conduit à la mort. Nous avons pu obtenir les images de l’arrestation de Cheikh Maleyni Sané par des agents de l’Ocrtis (Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants).

Gfm.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here