Centrafique. Les experts de l’onu cherchent une trêve

 Suisse — Un groupe d’experts des Nations Unies aux droits de l’homme* a exhorté, aujourd’hui, toutes les parties en République Centrafricaine à déclarer une trêve immédiate et inconditionnelle à la violence, à reprendre le contrôle de leurs forces et milices et à mettre fin immédiatement aux attaques contre des civils.

 » Les violences choquantes qui ont lieu actuellement en République Centrafricaine menacent de mener à un conflit sectaire à grande échelle entre les communautés chrétiennes et musulmanes – mais celles-ci peuvent et doivent être arrêtées dès maintenant

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here