MALI : les deux casques bleus tués à Kidal seraient des sénégalais

Un attentat à la voiture piégée au centre-ville de Kidal a tué samedi deux casques bleus sénégalais et fait un certain nombre de blessés dans les rangs de la garde nationale malienne, selon un bilan provisoire rendu public par Bert Koenders, patron de la Mission onusienne dans le pays.

La voiture piégée a été lancée contre les forces de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et de l’armée malienne qui sécurisaient conjointement le bâtiment de la Banque malienne de solidarité (BMS.SA).

L’explosion a causé la mort de deux Casques bleus sénégalais et a aussi fait un certain nombre de blessés graves dans les rangs de la garde nationale malienne et de la MINUSMA, a-t-on indiqué dans un communiqué.

Selon le texte, tous les blessés ont immédiatement été pris en charge par le personnel médical sur place et les plus graves évacués vers Gao avec le concours de la Force Serval.

D’après la MINUSMA, la puissance de la déflagration a aussi causé l’effondrement de la banque et a endommagé les devantures des bâtiments environnants. Aucune revendication n’a été faite pour le moment.

Albert Koenders a affirmé condamner dans les termes les plus forts cette  » attaque lâche,…

iGFM (Dakar)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here